Créer - Les étapes

Espace créateur

Créer - Les étapes

Les étapes de la création d'entreprise, quelles que soient les formes juridiques, peuvent être un parcours du combattant qui ne doit pas décourager. Ces étapes, en fait, ne sont rien face à la persévérance nécessaire des chefs d'entreprises tout au long de la vie de leur entreprise.

Étape 1 : Passer de l'idée au projet

Qu’il naisse de l’expérience, du savoir-faire, de la créativité ou d’une réorientation, tout projet de création commence par une idée.

Transformer une idée en projet nécessite de définir son projet personnel. Une bonne réflexion s'impose.

Les grandes lignes du projet

  • donner une définition précise du produit ou du service à réaliser ou vendre
  • technicité, caractéristiques, prix...
  • rechercher de l'information sur ce produit ou ce service,
  • recueillir avis et conseils de spécialistes,
  • tester l'idée auprès d'autres personnes,
  • définir le marché selon le type de clientèle,
  • déterminer l'ordre de grandeur des ventes, c'est à dire le chiffre d'affaires.

Le positionnement du créateur par rapport au projet (son bilan personnel et professionnel)

  • objectifs personnels (quel est le but poursuivi au travers de cette création),
  • motivations (besoin d'autonomie, de se réaliser, de statut social, créer son emploi, goût du risque...),
  • compétences (dans le domaine technique, gestion, marketing, management...),
  • ressources (apport personnel, mobilisation de l'épargne de proximité),
  • temps.

Un décalage réel existe entre ce que l’on imagine de la vie d’un chef d’entreprise et la réalité. Il est donc impératif que vous puissiez analyser les satisfactions et les contraintes qui en découleront ainsi que les raisons qui vous poussent à vous établir en indépendant.

La création d’entreprise peut être une magnifique aventure, dès lors que les candidats disposent de l’état d’esprit en adéquation avec les valeurs même de l’entrepreneuriat. Il est donc important  d’écouter votre instinct et de croire plus que tout en votre idée, sans peur du risque ou de l ‘échec

Au terme de cette première approche, si des impossibilités apparaissent, il est nécessaire de modifier le projet ou le différer.